L'Aventure Automobile à Poissy - CAAPY
212 boulevard Pelletier
78955 Carrières-sous-Poissy
Les systèmes de navigation ne reconnaissent pas le N° 212. Nous vous conseillons d'utiliser les coordonnées géographiques mentionnées ci-dessous.
directions - carte google
lat 48.941459 long 2.037956

En provenance de Chanteloup prendre à gauche au feu

Tarif 2017

Visite libre : 5 €
Visite guidée : 9 €
Groupes (>10 pers) visite guidée : 5 €
Etudiants , enfants + 10 ans : 5 €
Gratuit pour les moins de 10 ans.

Visites

Nos installations sont accessibles aux personnes à mobilité réduite.

ATTENTION
Pour des raisons de sécurité le portail d'accès à notre bâtiment peut être fermé le samedi.
Son ouverture est à demander via l'interphone (consigne affichée sur le portail).

Sans rendez-vous :

lundi 14h à 17h
samedi 9h à 12h - 14h à 17h.
Visites guidées (1h15 environ) :
le matin à 10h, l'après-midi à 15h

Autres visites possibles :

Renseignements auprès de la "CAAPY" :
- Téléphone : 01 30 19 41 15
(attention : la permanence téléphonique n'est assurée que pendant les heures d'ouverture mentionnées ci-dessus)

- Messagerie : caapy@peugeot.com

ou auprès de l'Office de Tourisme de Poissy.
- Téléphone : 01 30 74 60 65

Fermetures 2017 :

les jours fériés,
le 17 juin (sortie annuelle)
du 1 au 29 août ,
et du 22 décembre au 2 janvier 2018.


Les hommes

Walter Percy Chrysler

Le fondateur de Chrysler Corporation

Walter Percy Chrysler (WPC) est né le 2 avril 1875 à Wamego dans le Kansas. Il a débuté au début du 20éme siècle comme ajusteur. Au prix d’efforts et de privations il réussit une première carrière dans les chemins de fer. Puis WPC, a abordé l’industrie automobile alors en pleine expansion, directeur de la production industrielle chez Buick en 1911. Cinq ans plus tard, Président de Buick, il est en même temps vice-Président de Général Motors.

Walter Percy Chrysler

Walter Percy Chrysler

En 1920, WPC songeait à la retraite, lorsque en raison de son expérience en construction automobile, il lui fut demandé d’aider au sauvetage de la vieille firme Willys Overland en difficulté. WPC réussit rapidement, et à leur tour, les marques réputées Chalmers et Marxwell l’appelèrent au secours. Cette fois, l’ex patron de Buick se prit au jeu, donnant la preuve que l’heure de la retraite n’avait pas sonné. Chalmers fusionna avec Marxwell. Sous la direction de WPC, les Marxwell furent perfectionnées à un tel point que le stock des invendus fut résorbé.

C’en était fait de la retraite. Walter P. Chrysler était repris par le démon de l’automobile. C’est le coup d’envoi de la troisième et météorique carrière de WPC. Il fonde le 6 juin 1925, la Chrysler Corporation en rachetant tout l’actif de la Marxwell Corporation.

Venu le dernier à la construction automobile, il brûla littéralement les étapes, rachetant en 1928 la grande usine des frères Dodge pour créer un énorme outil industriel qui après sa mort le 18 août 1940 deviendra un puissant arsenal durant l’effort de guerre 1941/45.

Il sera remplacé par K.T.Keller

Kaufman Thuma Keller

Kaufman Thuma Keller (1885 - 1966)

Kaufman Thuma Keller (1885 - 1966)

Né dans une ferme de Mount Joy (Pensylvannie). Diplômé à 16 ans, Il commence à travailler comme « clerk » à la Westinghouse Machine Company avant de devenir apprenti, avec une réduction de salaire, dans l’atelier de cette société. Il devint chef d’atelier assistant dans le département qui fabriquait les moteurs pour la « Chalmers-Detroit Motor Company ».

Il gagne Détroit en 1910 et débute une longue carrière dans l’industrie automobile. Il a rejoint la Chrysler Corporation comme Vice-Président de la fabrication en 1926. Sa première activité a été d’intégrer la compagnie Dodge récemment acquise. Son succès lui valut le poste de Président le 22 juillet 1935, jusqu’en 1950, année où il laissa les rênes à L.L. Colbert et devint « chairman of the board » jusqu’en avril 1956, quand il prit sa retraite. KT. Keller fut comme W.P. Chrysler un réalisateur plus qu’un penseur.

L.L. Colbert

Après avoir été, de 1946 à 1951, à la tête de la division Dodge, il fut nommé Président de Chrysler Corporation de 1950 à 1960. C’est sous sa présidence que furent menées les négociations qui ont abouti à l’accord Simca Chrysler.

A ce titre, il a reçu, en marge du salon de l’automobile 1959, les insignes de la Légion d’Honneur des mains du ministre de l’Industrie et du Commerce, M. J.M. Jeanneney, en présence de M. H.T. Pigozzi, M. P. Bercot (Citroën), M. Dreyfus (Renault) et J.P. Peugeot. En complément de cette croix fort distinguée, son épouse ne put résister à l’envie d’emmener une « Présidence ».

W.C. Newberg
William C. Newberg est nommé président de la Chrysler Corporation, le 28 avril 1960, et L.L. Colbert devient Chairman of the board et reprend la présidence le 30 juin.

Lynn A. Towsend
Nommé président de Chrysler Corporation en 1961.

Lynn A. Towsend

Virgil E. Boyd
Nommé président de Chrysler Corporation en 1967

John J. Ricardo
Nommé Président de Chrysler Corporation en 1970

Eugène A. Cafiero
Nommé Président de Chrysler Corporation en 1975. C’est sous sa présidence que furent conduites les négociations qui ont abouti au retrait de Chrysler corporation d’Europe par la vente de ses filiales européennes à Peugeot-Citroën. Décédé à Naples le 8 décembre 2003.

Lee A. Iacocca
Il est embauché par Chrysler Corporation comme Président le 2 novembre1978. Chrysler est à l’agonie. Les équipes travaillent dans le vide. Il est obligé de prendre des décisions draconiennes. Il tente un partenariat avec VW qui échoue. Il se retourne, alors, vers le gouvernement américain et obtient un prêt. Il remet Chrysler sur pied. Le prêt est remboursé le 13 juillet 1983.

J. Paul Bergmoser
Nommé Président de Chrysler Corporation en 1979

Robert A. Lutz